lundi 26 février 2018

Hâte-toi de vivre ! Laure Rollier

Laure Rollier est auteur, blogueuse et caricaturiste, nous dit le blog "Ensemble Maintenant" auquel elle collabore. Elle a déjà à son actif un recueil de poésie, et Hâte-toi de vivre ! est son premier roman. 


Libres pensées...

Léona est professeur de philosophie dans un lycée d’Agen. Un jour, en se rendant au lycée, elle est victime d’un accident de la route. A son réveil, elle réalise qu’elle voit le fantôme de sa grand-mère décédée, Mamie Lina. Son quotidien s’articule désormais avec ce nouveau personnage dans sa vie, dont elle tente de cacher l’existence à ses amis, Louise et Juju. En parallèle, Léona reprend sa vie normale, ponctuée de tribulations ordinaires.

Le roman raconte le quotidien de Léona avec humour, de sorte que son accident et les séquelles peuvent parfois sembler anecdotiques, dans la mesure où ses relations avec ses amis et sa vie amoureuse prennent le pas sur la présence ponctuelle de sa grand-mère, et le secret familial qui s’est noué autour de sa disparition.

La structure est très classique : élément déclencheur, développement, résolution.
Les personnages sont ordinaires, sympathiques, ce qui favorise une proximité, renforcée par l’humour de la narratrice Léona, qui la rend attachante. Les personnages secondaires contribuent à rendre le quotidien de Léona drôle et agréable, qu’il s’agisse de sa colocataire et collègue Louise et de sa fille Tess, des autres collègues et amis, de sa famille (à commencer par Mamie Lina) ou du bel Enrique.

L’écriture est simple, orale, et rend globalement le roman très abordable. Le registre de langue peut par moment être familier, mais ne verse jamais dans la vulgarité et ne met pas mal à l’aise. Le texte est en grande partie constitué de dialogues.

Hâte-toi de vivre repose donc sur une intrigue et une chute convenues, ce n'est pas un roman dont on apprend quelque chose, mais plutôt une lecture divertissante, qui comprend les ingrédients classiques que l'on peut trouver dans les romans grand public, qui se retrouve tout à fait dans la tendance actuelle de la littérature "feel-good".

Un roman, donc, sympathique et sans prétention.

Pour vous si...
  • Vous êtes amateur de feel-good...

Morceaux choisis

"J'ai emballé sept ans de vie, dans vingt-cinq mètres carrés, mais sept ans quand même, et j'ai atterri dans le Lot-et-Garonne. Ouais, moi non plus je ne savais pas que cela existait. Je suis Toulousaine, enfin, j'y suis née, mes parents y vivent. A partir de quand peut-on considérer que l'endroit où vivent tes parents est indépendant du tien ?"

"Oui, je suis pathétique, j'ai confié mon avenir personnel à une de mes élèves. Et parce que je suis aussi une fille courageuse, je lui ai envoyé un SMS."

Note finale
2/5
(pas mal)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire