mardi 7 août 2018

24 vues du mont Fuji, par Hokusai, Roger Zelazny

Alors là, mais alors là, je me demande bien ce que je vais pouvoir vous raconter.


Libres pensées...

J'ai le vague souvenir d'une veuve partie crapahuter autour du mont Fuji, pour capturer les vues rendues célèbres par le peintre Hokusaï.
Il y avait aussi une intrigue autour de la mort de son mari, mais c'est trop me demander que de réussir à me remémorer ces détails-là.
Mes excuses à l'auteur, qui mériterait certainement mieux en guise de chronique, je crois qu'à ce stade n'importe quel auteur mériterait mieux, même Michel, ce n'est pas peu dire.

Je vais donc vous parler de tout autre chose : du synospsis sur Babélio, qui semble indiquer que quelqu'un a été profondément outré que la couverture puisse laisser penser que les vues du mont Fuji seraient reproduites dans le roman (je confirme que ce n'était pas le cas) ; de la jeune femme qui a disparu au Japon il y a huit jours et que sa famille espère retrouver saine et sauve, des crevards sur internet qui assènent sans réfléchir des commentaires aussi subtils et pénétrants (comme l'esprit de Rogue) que : "voyager seul, a fortiori quand on est une femme, je comprendrai jamais..." ; de la prochaine fin du monde dont les survivants seront probablement ceux qui l'ont provoquée.

Heureusement, de temps en temps, on tombe sur une raison d'être heureux.

Pour vous si...
  • Pas si vous vous attendez à retrouver des reproductions du mont Fuji par Hokusaï
  • Vous vous demandez bien ce qu'il a pu arriver à cette veuve et à son drôle de projet. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire